Navigation Menu+

Blog Flânerie

Une histoire de pieds.

Le 28 Juillet 2019 Bourbonne-les-Bains. Nous nous mettons en route dans de bonnes dispositions mentales. Je m’aperçois que mon pied droit, un peu raide, me parait très à l’étroit...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

On ne ressuscite pas une langue morte en lui insufflant de malheureuses tournures contemporaines de circonstance.

lire la suite

Le doute m’obsède.

Le 27 Juillet 2019 Serqueux. Après une journée de repos nous repartons sous un soleil plus clément. La chaleur est descendue de plusieurs degrés. Nous respirons enfin. Au bout de...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Peut-on faire confiance à un type qui ne voit le monde qu’à travers le prisme déformant de l’humour ?

lire la suite

Un repos bien mérité.

Les 25 et 26 Juillet 2019 Lamarche. Après une fin de nuit à chasser les fourmis, s’annonce une impitoyable journée de dur labeur. À huit heures du matin la chaleur est déjà là....

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

L’humanisme : un leurre, un chef-d’œuvre en péril qu’il est temps de restaurer en profondeur.

lire la suite

Minuscules mais envahissantes.

Le 24 Juillet 2019 Martigny-les-bains. Il faisait très chaud et très lourd et pas un brin d’ombre. Nous suivions la voie romaine. Toujours tout droit dans des champs de blé...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan.

Le radin, là aussi se contient, lorsque le topinambour le fait péter. Il affectionne la discrétion.

lire la suite

Une rencontre bénéfique.

Le 23 Juillet 2019 Saint Baslemont. Une chaleur suffocante nous écrasait. Encore une fois ! Une journée supplémentaire à en baver. Nous traversions le village, lui aussi en...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan.

Méfions-nous des personnes qui ne font que brasser du vent. Leurs mots s’éteignent d’eux-mêmes sans effets secondaires.

lire la suite