Navigation Menu+

Blog Flânerie

Les personnes les plus proches nous sont bien souvent des énigmes.

Le 04 Septembre 2019 Arfeuilles. Il semblerait que nous allons aborder des terrains plus accidentés. Nous sommes dans la montagne Bourbonnaise. Il y a plus de dénivelé que les...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Les maux même les plus ridicules ont leur mot à dire !

lire la suite

C’est si bon d’être loin de tout.

Le 03 Septembre 2019 Droiturier. Une journée encore tranquille. C’est de plus en plus souvent depuis quelques jours. Je ne vais pas en décrire les errements bénéfiques. C’est...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

L’oisiveté rend fou les agités du bocal qui hurlent en implorant le ciel de leur venir en aide.

lire la suite

Un homme atypique.

02 Septembre 2019 Barrais-Bussolles.   Une belle journée. Une de plus. Nous étions arrivés à l’entrée du village quand un homme d’un âge avancé et alerte nous appréhende....

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan.

Les petits arrangements d’intérêts en comités restreints ne participent en aucun cas aux grandes œuvres collectives d’utilité publique.

lire la suite

Quand le silence interroge.

Le 01 Septembre 2019 Bert. Un bon petit déjeuner dans le ventre et nous revoilà sur les chemins et les routes. Aujourd’hui, 1er septembre, j’ai l’impression que nous avons...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan.

Vivre à ne rien faire est un luxe d’ennui et de persévérance.

lire la suite

Celui qui aime les arbres ne peut être fondamentalement mauvais.

Le 31 Août 2019 Saligny-sur-Roudon. Je décide d’aller au gite d’Isabelle, chez la personne qui m’a invité la veille à Diou. Je l’appelle en fin de matinée pour lui confirmer...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan.

Je n’aime pas ces singes savants, trop sérieux qu’ils sont pour qu’on leur apprenne à faire des grimaces.

lire la suite