Navigation Menu+

Blog Flânerie

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Je ne crée pas j’imite, sans grand talent ni effort, par purs réflexes narcissiques, des illusions grandeur nature.

lire la suite

Installe-toi !

Le 02 Juillet 2019 Grand’ Combe-des-Bois. Une journée chaude. Nous arrivons au village. Rien ne respire. Tout le monde est parti vers on ne sait quelle destination. Pas une âme...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

La vengeance d’un pauvre, qui a une forte estime de lui-même, est de devenir non pas riche, mais plus riche que les autres.

lire la suite

Des gens de parole.

Le 1er Juillet 2019 Villiers-le-Lac. Il faisait très chaud sur la route. Le bitume fondait par endroit. La chaleur était suffocante. Les taons tournaient autour de Cabotte. Ils...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Si les rides du bonheur irradient et celles du malheur font la gueule, alors celles de l’indifférence garderont leurs distances.

lire la suite

INFORMATION DE TAILLE !

Petite information à tous mes lecteurs: mes écrits ne suivent pas mes étapes. Je parcours souvent des chemins en zone blanche....

lire la suite

Une retraite bien vécue.

Le 30 Juin 2019 GrandCombe-Châteleu. Il fait chaud. Même très chaud. Un monsieur m’interpelle. Il me demande si l’ânesse n’aurait pas besoin de boire. Il insiste. Il va chercher...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Comment peut-on avoir des valeurs de partage quand on refuse toute proposition ne desservant pas nos intérêts immédiats ?

lire la suite

Qui a osé dire que je perds tout ?

Le 29 Juin 2019 Les Alliés. Journée de marche monotone et sans difficultés se terminant par un gros stress. Vent de panique. Je ne trouve plus la sacoche que je porte toujours...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

L’insolence d’un pet ou l’épicentre affectif du trou de balle.

lire la suite