Navigation Menu+

Blog Flânerie

Denis Diderot.

Le 1er Août 2019 Langres.     Une belle promenade calme et tranquille. Nous avons longé l’immense réservoir de la Liez avant d’apercevoir, étalée sur une espèce de...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Je n’aime pas ces singes savants trop sérieux qu’ils sont pour qu’on leur apprenne à faire des grimaces.

lire la suite

Chez Juliette

Le 31 Juillet 2019 Lecey. Le chien s’est tu, lorsque le propriétaire l’a enfin rentré chez lui. Le silence et la paix sont alors revenus. Il était temps. Je devenais de plus en...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Quand on ne sait pas, on ferme sa gueule et quand on sait, on ne sait pas tout. Restons modeste.

lire la suite

Un départ encourageant pour une arrivée plutôt déstabilisante.

Le 30 Juillet 2019 Marcilly-en-Bassigny. Une balade ombragée propice à la flânerie. Un délice. C’est tellement énergisant que l’on en prolongerait le ravissement à l’infini. Ces...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Une citoyenneté remarquable ! Vivre ensemble mais tout seul dans son coin.

lire la suite

Une bien belle surprise.

Le 29 Juillet 2019 Chézeaux. À l’entrée de Bourbonne-les-Bains je suis invité à prendre le petit-déjeuner et une douche chez Pierrette. La veille, sa fille Christelle et sa...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Les optimistes prêts à tout me font peur. Ils n’auront jamais la lucidité des aveugles, qui eux, voient la réalité du jour à travers la nuit.

lire la suite

Une histoire de pieds.

Le 28 Juillet 2019 Bourbonne-les-Bains. Nous nous mettons en route dans de bonnes dispositions mentales. Je m’aperçois que mon pied droit, un peu raide, me parait très à l’étroit...

lire la suite

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

On ne ressuscite pas une langue morte en lui insufflant de malheureuses tournures contemporaines de circonstance.

lire la suite