Navigation Menu+

Sur la paille

Le 13 Mars 2019 Marestaing.

Accueil dans une ferme. Je vais dormir dans un hangar servant de stockage de paille. Après le foin voici la paille. Je me construis un abri avec quelques bottes pour me protéger du vent. Confort rudimentaire mais efficace. Je dors comme un ange. Une longue et bonne nuit.
J’ai hâte de retrouver le soleil. C’est le mois de mars. Le mois des caprices du temps. Pluie, éclaircie, coup de vent d’autan à retourner mon parapluie de berger. Je vais m’envoler. Cabotte marche à mes côtés sans broncher.
Le matin j’ai droit à un petit déjeuner. La veille ils m’ont apporté, dans le local où je pouvais préparer mon repas, du boudin, du pâté de tête et des pâtisseries de la ferme. Je ne vais pas mourir de faim encore aujourd’hui.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *