Navigation Menu+

Que la montagne est belle.

Le 29 Mars 2019 après Sorèze.

Me voici dans l’atelier de Jean Ferrat. Vous ne rêvez pas lecteurs. Le propriétaire est un fan de Jean Ferrat. Il a tous les enregistrements de ce monstre de la chanson française. La musique tourne en boucle toute la journée dans son garage atelier. Ah Ferrat ! Quel homme ! De belles mélodies bien orchestrées avec en prime de beaux textes qui ont du sens. Quelle sincérité. S’il était encore là il serait très remonté ou écœuré son Ferrat. Il connaît tout sur Ferrat. Il est même allé à son enterrement à Antraigues-sur-Volane. Cette fidélité a un chanteur a de quoi m’impressionné.
Le dernier des grands. Une belle génération d’artistes tels que Nougaro, Brel, Brassens, Léo Ferré, etc. Que de louanges pour Ferrat. Il surpasse à ses yeux tous les autres. Mais il les aime bien. Eux au moins ils racontaient quelque chose. Mais Ferrat surpasse tout le monde.
Je lui demande de me mettre Oural Ouralou une des chansons que je préfère de Ferrat. En un clin d’œil il me retrouve le titre. C’est un expert. Peu de personnes connaissent cette chanson.
Je revisite avec lui une partie du répertoire. Je suis d’accord avec lui. Ferrat était et restera un artiste incontournable de son époque. C’est évident pour un nostalgique du temps passé.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *