Navigation Menu+

les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

Si le sourire est un mystère suspendu et entretenu,

le rire est alors une délivrance spontanée et heureuse.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *