Navigation Menu+

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan

L’homme prévoyant et lucide adepte de “l’obsolescence programmée” connaîtra-t-il

à coup sûr, le jour et l’heure de sa mort ?

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *