Navigation Menu+

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureihan

L’artiste, dans sa jouissance freudienne et anale, excelle dans l’art quotidien en expurgeant bien souvent un colombin de mauvais goût.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *