Navigation Menu+

Bon pied bon coq!

Le 08 Mars 2019 Barran


Cabotte et moi nous nous sommes retrouvés chez un maraîcher bio. Dans le terrain où nous étions pour la nuit il y avait un coq macho trônant au beau milieu de ses gallinacées. Celles-ci remuaient du popotin avec un brin de fierté. Un harem tout en harmonie. Sans le faire exprès j’ai traversé au beau milieu des poules ce qui n’était pas du goût de notre coq. Celui-ci m’a agressé par derrière et en deux coups de bec acéré m’a estampillé le mollet de deux petits trous. Juste pour me rappeler son rôle de protecteur. On ne chasse pas sur son territoire. Pauvre coq, non seulement il est odieux, mais en plus il manque de discernement. C’est un traître de la pire espèce. Les pauvres filles ! Avec un coq comme lui elles courent au désastre.
J’ai dormi dans un mobil-home en pleine réfection. Endroit suffisamment confortable pour passer une bonne nuit.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *