Navigation Menu+

Au détour d’un virage

Le 05 Mars 2019 Du côté de Saint-Christaud.

Cabotte et moi.étions tranquillement en train de marcher lorsqu’une voiture venant en sens inverse s’arrête au beau milieu de la route. Une Jeune femme en sort et enclenche aussitôt la discussion. Elle s’adressait bien sûr à Cabotte.
– Il est beau cet âne.
– Pardon c’est une ânesse. Mlle Cabotte avec deux t bien sûr.
Etc.

Cabotte avait les honneurs de cette rencontre.
Nous étions à la sortie d’un virage. J’avais peur qu’une voiture nous rentre dedans. Cette dame visiblement ne craignait pas l’accident.
Elle m’indique que l’on était à dix minutes de chez elle et que nous pouvions y passer la nuit. Elle avait des chevaux et des ânes. Elle est boulangère et sortait du travail. Une aubaine. Encore une.
Ce soir là j’ai dormi dans une grange immense ouverte à tous les vents, sous le toit, sur un tapis épais de foin très parfumé et chaud. Une bonne nuit pour une première. Le foin est plus confortable que la paille. Celle-ci pique et gratte à tous les étages.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *