Navigation Menu+

Une chouette histoire

Le 12 Mars 2019 Maurens.

À l’entrée de Gimont un automobiliste s’arrête. Il sort de sa voiture, me demande où je vais, ce que je fais, pourquoi je le fais et m’invite à passer chez lui pour la nuit. C’est aussi simple que cela. Pas la peine de chercher. Je lui fais confiance. Il me fait confiance. Et l’hébergement est assuré pour la nuit.
Il m’invite le soir à manger une raclette. On discute beaucoup de rugby. Son fils est arbitre en pro D 2 et top 14. De plus c’est l’anniversaire de sa femme. C’est une aubaine. C’est une soirée décontractée. Elle fait de très bons cookies qu’elle considère ratés. Elle les trouve trop plats, écrasés, pas dans les normes des cookies classiques. Je les ai appréciés ; Cabotte en a eu aussi et ne les a pas recrachés. Croyez-moi, elle a du goût.
Une histoire chouette de chouette pour une chouette rencontre d’un homme ayant trouvé une chouette blessée sur le bord de la route. Il la ramasse et cherche un organisme pour la sauver. Personne de disponible pour la prendre. Notre homme la récupère chez-lui, la soigne, lui donne à manger, l’encourage, lui apprend à voler, etc. C’est l’endroit idéal pour une chouette cabossée. La chouette récupère puis reste chez son sauveur. Elle le suit partout où il va, se pose sur sa tête, son bras, entre et sort de la maison, etc. Un jour la chouette s’en va. L’homme pleure sa chouette. Où est-elle ? Elle revient quelques mois après comme si de rien n’était. Elle reprend ses habitudes. Puis elle disparait une deuxième fois. Ça fait plus de deux ans qu’elle est partie. Il ne croit plus au retour de sa chouette chérie. L’homme pleure sa chouette et entre en lui le souvenir d’une chouette histoire.
Dans le village on l’appelle l’homme à la chouette. Tout le monde le connait.
C’est l’histoire singulière de l’homme qui nous a accueillis chez lui.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *