Navigation Menu+

Les humeurs vagabondes de Cabotte d’Aureilhan.

Les cons sont indestructibles,

ils procréent comme des plantes invasives

pour ensuite coloniser la place publique.

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *